Rolle : Premier contact avec l'élément liquide

Rédigé par Monique - -
Il est 7h. Je jette un coup d'oeil par la fenêtre du camping-car. Une légère brume s'étend sur le lac et estompe la rive française. Je m'habille, j'attrape mon appareil de photos et départ vers le nid. Je me cache derrière un arbre et j'observe: les oisillons sont groupés autour de leur mère et ils semblent picorer quelque chose. Après de longues minutes d'attente, j'observe la mère qui se lève et je peux voir l'oeuf qui n'a toujours pas éclos. Elle se met à émettre de petits cris et se dirige en se dandinant vers l'eau. Les poussins la suivent, hésitants, malhabiles sur leurs petites pattes. De temps à autre elle s'arrête, se retourne et, comme pour les stimuler, elle émet à nouveau de petits cris. Lorsqu'elle arrive à l'eau, elle se rend compte qu'un des oisillons suit difficilement. Nouveaux petits cris, attente ... Lorsque le retardataire a rejoint le groupe, tout ce petit monde se jette à l'eau sans hésitation aucune. C'est magique ... Je suis ravie d'avoir pu assister à la première prise de contact des bébés cygnes avec l'élément liquide. Tout c'est passé en douceur, sans hésitations.

Tout au long de la journée, nous observons à quelques mètres du rivage la mère qui plonge pour remuer la vase en quête de nourriture pour ses petits. Quant au père, il reste à proximité de sa petite famille et dès qu'un intrus s'approche quelque peu , il s'envole dans un bruyant battement d'ailes pour faire déguerpir l'importun !

Cet épisode de notre séjour à Rolle restera dans ma mémoire un souvenir magnifique.
Classé dans : Non classé - Mots clés : Nature

Les commentaires sont fermés.