Naissances inespérées

Rédigé par Monique - -
En rentrant de Vinzel où nous sommes allés manger des Malakoff avec Bertrand, je fais un crochet par le bord du lac où j'ai observé hier un Cygne qui couvait. Et oh surprise, j'aperçois des petites boules de duvet autour de maman Cygne ! J'en dénombre cinq. Moi qui n'osais espérer l'éclosion des oeufs pendant mon bref séjour à Rolle, je suis comblée! Je retourne au camping annoncer à Martine et à Bertrand l'heureux évènement et j'en profite pour prendre mon appareil de photos. Nous nous rendons au nid et une dame, qui habite à une vingtaine de mètres, nous apprend que 6 oeufs ont éclos la veille vers 17h, qu'un des oisillons était mort-né et qu'un oeuf est encore intact. La mère le couve toujours mais ça pourrait poser un problème si elle n'amène pas les nouveaux-nés assez rapidement à l'eau: depuis quelques heures ils sont exposés au soleil et ils n'ont rien à manger. Pour ne pas déranger la petite famille, nous nous retirons et nous rentrons au camping en attendant la suite des évènements.

Le soir, avant d'aller me coucher, je retourne au nid et je constate que la situation n'a pas évolué.
Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.