DECOUVERTE DU MERCANTOUR (suite)

Rédigé par Martine - -

Vendredi matin (07 juillet), nous sommes de nouveau en route : aujourd'hui, pas de gravures rupestres mais des fresques connues loin à la ronde: celles de l'église Notre-Dame-des-Fontaines, située près du village de La Brigue. Nous empruntons le sentier qui part du camping et qui rejoint le col de Boselia. De là, nous descendons sur La Brigue. Belle vue sur le village qui a gardé sa structure moyenâgeuse et son château en ruine.



Nous déambulons dans les rues à la recherche de pain. Eh oui, il n'y a pas beaucoup de boulangeries, ni de magasins d'alimentation dans ces petits villages de montagne ou alors ils sont fermés quand nous passons!



Ayant repéré le départ du sentier pour Notre-Dame-des-Fontaines, nous le rejoignons espérant atteindre notre objectif en moins d'une heure. Que nenni! ça monte, ça descend... c'est rude, à midi, quand le soleil nous tape sur la tête. Heureusement que nous progressons parfois en forêt! Il nous faut plus d'une heure trente pour atteindre le sanctuaire.



Extérieurement, l'édifice religieux, isolé dans un vallon boisé, est quelconque mais, à l'intérieur de la chapelle, on est ébahi par la profusion de fresques qui ornent entièrement ses parois.



Celles-ci datent du 15e siècle: un vrai livre d'histoire religieuse.







Nous les admirons avant de chercher une bonne âme qui voudra bien nous redescendre en voiture jusqu'à La Brigue. Ces bonnes âmes seront canadiennes : une maman avec ses deux filles et son petit-fils en séjour à Juan-les-Pins! Le train des Merveilles nous ramène de La Brigue à Tende.
Demain, nous quittons la vallée de Tende pour Barcelonnette, nouvelle étape de notre séjour dans le sud.

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun
Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.